LA PLANTE

Il existe une soixantaine de variétés de coffea. Cette plante fait partie de la famille des rubiacées et peut vivre jusqu'à 40 ans. Cet arbre peut atteindre 10 mètres de hauteur, mais dans les plantations, on le conserve à 3 mètres pour plus de facilité d'exploitation. Les fleurs sont blanches et parfumées, les feuilles, disposées par deux, demeurent vertes toute l'année.

le caféier possède la particularité de porter en même temps la fleur et le fruit.

Les fleurs, nombreuses, évoquant l'odeur de jasmin et d'un blanc pur ou rosé,

sont groupées par touffes. La floraison est très courte : en pleine éclosion

au lever du jour, les fleurs sont fanées le soir même.



Les baies (appelées également "cerises") atteignent leur pleine maturité vers 8 à 12 mois (6 à 10 mois pour certaines variétés). Les fruits sont des drupes de forme ovoïdes, d'abord vertes puis jaunes et enfin rouge cramoisi, faisant de 1,6 cm à 1,8 cm. Deux loges séparées renferment chacune une graine avec une face plane creusée d'un sillon. La drupe est entourée d'une pellicule rouge lisse, l'exocarpe, qui recouvre la pulpe, de teinte jaunâtre, le mésocarpe, riche en pectines et en sucres et contenant de 70% à 85% d'eau. La pulpe adhère à une paroi dure et cellulosique, la parche (ou l'endocarpe), quelquefois récupérée comme combustible. L'ensemble forme la coque qui sera éliminée pour recueillir les deux graines.

La graine, recouverte d'une pellicule argentée et très mince appelée spermodème, renferme l'embryon (germe). Celui-ci se trouve «noyé» dans les cellules à réserves de la graine, c'est-à-dire dans 50% de glucides, 10% de lipides, de 11% à 15% de composés azotés et une certaine quantité des vitamines E et PP.

Un caféier produit, en moyenne 2,5 kilos de cerises par année. Une fois traités, les fruits représenteront 500 g. de café vert qui donneront 400 g. de café torréfié. Un petit calcul édifiant: s'il faut 2,5 kilos de cerises fraîches pour faire 400 g. de café, il faut donc 6.25g de cerises pour faire 1 grammes de café. Considérant qu'un bon café contient 9 grammes de poudre, il faudra donc récolter près de 60 g. de cerises pour que vous puissiez vous préparer une bonne tasse de café! Pour remplir votre paquet d'une livre de café, les producteurs auront donc dû cueillir 3,125 kilos de cerises.



















Les caféiers poussent dans un sol riche et humide, composé de terreau de feuilles, de poussières volcanique et de matières organiques. Il faut que les eaux de pluie en excès puissent être drainées facilement, ce qui implique un sol assez souple. Peu résistant au gel, le café se cultive pourtant dans des régions assez fraîches (entre 13 et 26°). Les variété Robusta (ou Canephora) et Libéria (ou Libérica) croissent en dessous de 900 mètres (niveau de la mer) tandis que l'Arabica pousse entre 600 et 2000 mètres.
Les grains sont plantés soit en pleine terre, soit dans des pépinières et sont traitées extensivement aux engrais, de façon à obtenir des arbres forts et vigoureux. Les producteurs doivent en outre veiller aux attaques des insectes et des maladies dont sont sensibles tant le fruit que l'arbre. Étant sensibles au vent, les caféiers sont souvent plantés dans les bananeraies, entre des arbres de ricin ou tout autres plantes qui les protègeront. Le caféier ne commence à produire des baies qu'à sa cinq ou sixième année.

Couleurs café 

Le café nomade

© 2012 by Couleurs café le café nomade. All rights reserved

  • c-googleplus
  • c-facebook